Procrastination : Pourquoi je remets tout à demain?

0
207
Procrastination Pourquoi je remets tout à demain

«Demain je m’y mets c’est promis!» Vous remettez tout à demain? Vous notez tous vos dossiers urgents sur des post-it collés partout autour de vous mais vous ne les regardez même pas le lendemain matin? Je vous explique…

Procrastination : Kézako?

À la rentrée, c’est une des résolutions qui reviennent le plus souvent : Cette année je mets dans l’ordre dans ma maison, dans mon travail, je m’organise et je deviens plus efficace!
Les spécialistes définissent la procrastination comme le fait de repousser volontairement une tâche que nous avons l’intention de faire, tout en sachant pertinemment que nous souffrirons de ce retard. Mais c’est uniquement quand le phénomène devient chronique, régulier et inévitable que ça devient problématique. Rassurez-vous donc si de temps en temps vous ne finissez pas tous vos dossiers à temps!

Une réponse au stress?

En réalité, la procrastination est une stratégie pour nous défendre contre notre propre stress. Cela signifie implicitement que les tâches à réaliser sont «stressantes»· Ce n’est pas forcément qu’il s’agit de beaucoup de choses à faire, c’est possible, mais il y a d’autres possibilités.
Si vous appréhendez de rencontrer un collègue que vous n’aimez pas tellement, vous allez remettre à demain, toujours remettre à demain! Si vous devez changer les filtres de la clim et que vous pensez que ce sera difficile, alors vous remettrez à demain, etc. Ainsi, tout dépend de la représentation que vous avez de la tâches à faire. Si vous parvenez à «démasquer» votre propre mental, vous serez libéré.

Connaitre ses capacités

Une étape essentielle pour s’organiser et devenir plus efficace est de connaître ses véritables capacités de travail. Chose valable pour toutes les autres activités, tâches ménagères, tâches à réaliser avec ou pour les enfants, etc. Il ne sert à rien de faire des listes de choses à faire si on ne les fera pas avant longtemps. Prenez donc votre temps, libérez-vous de l’obligation mentale de tout faire et en un temps record. Cela n’a pas de sens, vous créez votre propre souffrance et l’entretenez avec vos propres schémas mentaux. La culture de la rentabilité et de la compétition qui règne autour de nous y est pour quelque chose…

Le culte de l’efficacité

Le problème de la procrastination est souvent l’arbre qui cache la forêt. Dans la plupart des sociétés industrialisées où tout est fondé sur la compétition nous avons tendance à associer compétition et réussite. Il en découle stress et attitude agressive. Il en découle aussi ce phénomène qui consiste à tout reporter à demain. L’individu refuse le rythme de travail effréné et se défend de façon inconsciente. Plusieurs penseurs et philosophes remettent très ouvertement en cause l’obligation de travailler 8 h par jour. Ils expliquent que l’individu heureux n’est pas forcément un individu rentable. D’ailleurs la rentabilité n’a pas beaucoup à voir avec le développement. Elle crée plus de richesses pour le chef d’entreprise mais pas forcément pour la communauté. Une piste à explorer si vous voulez vraiment vous libérer d’un travail que vous jugez aliénant.

Et si je faisais ce que j’aimais?

Voilà la façon la plus saine de gagner sa vie, faire de sa passion son travail!
Ainsi vous n’aurez jamais ce problème de procrastination. Celle-ci étant une façon de se saboter soi-même. C’est l’être intérieur qui n’est pas d’accord avec les décisions et les choix de l’être mental. Faire de sa passion son métier est tout à fait possible contrairement aux stéréotypes qui nous collent à la tête du genre : Il faut travailler dur pour réussir, la passion ça ne fait pas gagner d’argent, c’est juste pour le temps libre, il faut un travail sérieux, etc.
Dans le contexte économique actuel, la passion peut véritablement devenir source de revenu car l’économie change à pas de géants et rien n’est plus comme avant. Le chômage massif des diplômés témoigne de cela, en témoignent aussi les salaires trop bas dans les secteurs classiques, etc.
Alors prenez votre vie en main et décidez de faire ce que vous aimez! De multiples formations gratuites en ligne peuvent vous aider à perfectionner un talent particulier et à le transformer en une véritable compétence.

Alors, comment arrêter de procrastiner?

Il existe trois types de solutions :
La première : consiste à retrouver votre motivation, votre enthousiasme, votre énergie (vous êtes peut-être épuisé), à retrouver de l’intérêt ou du plaisir en combattant l’ennui et la routine avec le jeu, ou à retrouver du désir en identifiant vos (vrais) besoin et envies.
Deuxième solution : réorganisez-vous, faites (éventuellement) un stage de gestion du temps et redéfinissez vos priorités, renoncez à tout faire, refusez de faire le travail des autres et reportez ce qui n’est pas urgent. Enfin, renégociez, déléguez, externalisez et sous traitez tout ce qui peut l’être…
Troisième solution (la personnalité) : terminez (vous-même) votre éducation inachevée et redéveloppez votre maturité, votre intégrité (tenir vos engagements), votre courage, votre discipline ou votre rigueur. Enfin (surtout ?), retrouvez votre liberté, apprenez à décider, à refuser et à vous désengager. Ainsi, vous éviterez les situations glauques, les demi-réponses et autres pseudo-engagements « extorqués » qui vous ramènent toujours… à procrastiner.

Je vous ai préparé un petit test pour évaluer votre degré de procrastination

Procrastination : Pourquoi je remets tout à demain?
Évaluez cet article
PARTAGER SUR
Ayoub Belkadi
Ayoub Belkadi est un consultant et Freelance SEO. Il optimise des sites web pour atteindre la première page de Google en utilisant le référencement naturel Whitehat SEO. Il concois aussi des sites web sous la platforme Wordpress 100% responsive.

Choisir une plateforme pour commenter :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Disqus
  • WordPress

LAISSER UNE RÉPONSE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.