Garde d’enfants : comment trouver la solution la moins chère?

0
290
Garde d’enfants comment trouver la solution la moins chère

Pour faire garder vos enfants en bas âge, vous avez plusieurs possibilités. Crèche, garde à domicile, assistante maternelle… Chaque dispositif propose ses propres coups de pouce financiers permettant de limiter la facture. Tour d’horizon de ces aides pour vous aiguiller dans votre choix.

Trouver un mode de garde peut ressembler à un parcours du combattant. Vous cherchez la solution qui convient le mieux à votre enfant et la plus simple par rapport à vos horaires de travail, votre lieu d’habitation… parmi tous les critères de choix, pensez également à vous renseigner sur les aides proposées. d’un mode de garde à l’autre, elles peuvent être très différentes et ne fonctionnent pas toutes de la même façon.

Une aide pour financer les salaires

Si vous optez pour une assistante maternelle ou une garde à domicile, vous devenez alors employeur. Si votre enfant a moins de six ans, vous bénéficiez du complément de libre choix du mode de garde (CLCMG). Il vous permet d’avoir une prise en charge partielle du salaire que vous versez chaque mois. Cette aide ne peut pas excéder 85% de la rémunération totale et est fixée en fonction de votre revenu, de votre nombre d’enfants et de leur âge. Attention car le CLCMG diffère en fonction du mode de garde choisi. Si une assistante maternelle s’occupe de vos enfants, vos cotisations sociales sont financées à 100%, un pourcentage qui descend à 50% pour la garde à domicile.
Les situations étant très différentes d’une famille à une autre, pour faire les comparaisons le plus important est de regarder le taux horaire.
Pour les accueils dits collectifs comme la crèche, vous n’êtes pas l’employeur. Le montant de l’aide est fixé à la journée ou à l’heure en fonction de vos revenus. N’oubliez pas que d’une ville à l’autre, les différences de prix peuvent être importantes.

Une réduction des cotisations

Pour faire votre calcul, vous devez aussi prendre en compte la réduction des cotisations par heure déclarée. Elle est la même que vous fassiez garder votre enfant chez vous ou chez une assistante maternelle. Jusqu’à présent, elle se montait à 0,75 euro par heure travaillée et était doublée pour la garde d’enfants âgés de 6 à 14 ans, dans la limite de 40 heures par mois. dans le cadre du budget rectificatif pour 2015, le montant a été relevé à 2 euros pour toutes les prestations. Cette déduction s’appliquera aux heures déclarées depuis le 1er décembre 2015. Pour bénéficier de ces aides, vérifiez que l’assistante maternelle ou la garde à domicile que vous employez possède bien un agrément. Vous êtes en droit de lui demander.

Un coup de pouce fiscal

Comme pour le CLCMG, les réductions ou crédits d’impôt dont vous pouvez bénéficier varient en fonction du mode de garde que vous choisissez.
Si vous optez pour une garde à domicile, le montant de la réduction est calculé sur celui des dépenses engagées par le parent employeur dans la limite de 12.000 euros par an, déduction faite de toutes les aides dont il peut bénéficier par ailleurs. Il s’agit vraiment de 12.000 euros que vous aurez déboursés de votre poche.
L’avantage représente 50% des 12.000 euros, donc il ne peut pas dépasser 6.000 euros. Ce plafond est porté à 15.000 euros pour la première année d’embauche et augmenté de 1.500 euros par enfant à charge. Pour tous les autres modes de garde (assistante maternelle, crèche, …) la limite est fixée à 2.300 euros avec une réduction ou un crédit d’impôt égal à 50% des sommes versées. Cette différence importante de plafond s’explique par le fait que les salaires d’une garde d’enfant à domicile sont beaucoup plus importants que ceux d’une assistante maternelle. Dans tous les cas, soyez vigilant au moment de déclarer vos revenus, car c’est à vous de préciser les sommes que vous avez déboursées.

Un soutien de l’entreprise et de la collectivité

Votre tour des aides financières ne s’arrête pas là. Certaines collectivités ou entreprises peuvent également vous apporter un soutien. Demandez par exemple à votre employeur ou votre comité d’entreprise s’il propose des chèques emploi service universel (Cesu) préfinancés, c’est-à-dire payés en partie par l’entreprise. Si c’est le cas, vous pouvez les utiliser pour payer la crèche ou l’assistante maternelle. N’hésitez pas à contacter le RAM, le relais d’assistantes maternelles, qui vous listera toutes les aides auxquelles vous avez droit. Pensez aussi à contacter votre mairie ou votre conseil départemental par le biais des rendez-vous avec un conseiller ou un permanent. Vous aurez alors toutes les cartes en main pour faire votre choix.

Un simulateur pour choisir votre mode de garde

Le calcul des aides se fait au cas par cas. Pour connaître combien peuvent vous coûter les différents modes de garde, déduction faites des aides, la caisse d’allocations familiales (Caf) a mis en place un simulateur sur le site mon-enfant.fr. Il vous suffit de donner quelques informations comme votre revenu mensuel, le nombre d’enfant à garder et le nombre d’heures.

Garde d’enfants : comment trouver la solution la moins chère?
Évaluez cet article
PARTAGER SUR
Ayoub Belkadi
Ayoub Belkadi est un consultant et Freelance SEO. Il optimise des sites web pour atteindre la première page de Google en utilisant le référencement naturel Whitehat SEO. Il concois aussi des sites web sous la platforme Wordpress 100% responsive.

Choisir une plateforme pour commenter :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Disqus
  • WordPress

LAISSER UNE RÉPONSE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.