Décrassez, dépoussiérez, faites briller votre PC!

0
247
Décrassez, dépoussiérez, faites briller votre PC!

Qu’on le veuille ou non, la poussière finit toujours par s’incruster dans un PC. Il est nécessaire d’en nettoyer l’intérieur de temps à autre pour éviter que l’accumulation de saleté ne finisse par poser des problèmes. A vos chiffons!

La poussière est l’ennemi numéro un des ordinateurs. Sur l’instant, on ne s’aperçoit de rien, mais elle s’accumule, finit par obstruer les ventilations, forme une gangue sur les composants empêchant leur dissipation thermique. Bref, la poussière accélère le vieillissement des composants en empêchant leur refroidissement optimal. Il est donc impératif de combattre ce fléau domestique. Mais avant d’en arriver au nettoyage, on peut se simplifier la vie en choisissant des boîtiers déjà bien protégés contre la poussière. La plupart des boîtiers modernes sont équipés de filtres anti-poussière qui se montent devant les entrées de ventilation. Efficaces, ils empêchent le gros de la poussière de pénétrer dans le boîtier et protègent efficacement les composants. Plus important, lorsqu’ils sont un peu obstrués, on peut les enlever et les laver à grande eau. Facile et efficace. Plus qu’un simple accessoire, c’est un composant essentiel des boîtiers. Il est primordial de choisir une tour qui est équipée de filtres sur toutes ses ouvertures.

Surveillez les températures

Même bien protégée, une tour finira toujours par être confrontée au problème de la poussière. Celle-ci contournera les filtres en passant par l’alimentation , la ventilation de la carte graphique, et plus généralement par toutes les ouvertures non protégées. Un PC n’est pas un bloc hermétique, qu’on se le dise.
Régulièrement, il faut ouvrir le capot pour dépoussiérer le tout. Une à deux fois par an peut suffire, si le PC est installé dans une pièce propre. Si vous n’ouvrez pas régulièrement votre tour pour inspecter son état de propreté, la température interne des composants peut vous aider. De nombreux utilitaires permettent de les monitorer. Ceux livrés par le constructeur de votre carte mère sont les plus faciles à utiliser ; ils sont accessibles depuis une interface Windows ou via le Bios. Le bruit des ventilateurs vous mettra la puce à l’oreille. S’ils se déclenchent à tout va, plus qu’à l’accoutumée, c’est que les composants chauffent… et ils chauffent souvent parce qu’ils sont sales.

Le matériel nécessaire

Vous n’aurez pas besoin de grand-chose pour effectuer le nettoyage. Un évier pour laver les filtres obstrués (s’ils sont lavables bien entendu), une ou deux bombes d’air sec pour déloger la poussière, un aspirateur pour la récupérer et, comme parfois la poussière est un peu grasse et colle, une petite brosse pour frotter les accumulations résistantes à l’air sec. Par précaution, il vaut mieux choisir des brosses antistatiques. On trouve ce genre d’accessoire dans le nettoyage de disques vinyles, le nettoyage d’appareils photo, ou dans les boutiques informatiques.

L’air sec est roi

Débranchez bien le PC et attendez que ses composants refroidissent, ensuite procédez aux étapes suivantes :

  • Pour un nettoyage vraiment optimal, démontez les cartes graphiques, et tout accessoire monté sur un connecteur PCl-E de la carte mère. Débranchez également les câbles (USB, audio, etc.) reliant le boîtier à la carte. Enfin, démontez l’alimentation et sortez-la du boîtier. Elle mérite en général un traitement à part. Nous y reviendrons plus loin.
  • Mettez l’aspirateur en marche, en enlevant le balai. Mais ne le posez pas directement sur les composants … vous les endommageriez à coup sûr! Le rôle de l’aspirateur consiste uniquement à récupérer la poussière qui vole sous l’effet de la bombe d’air sec.
  • Passez la bombe partout sur la carte mère. Récupérez la poussière volante à l’aspirateur. Si de la poussière subsiste sur le PCB, enlevez-la délicatement à la brosse antistatique. À défaut utilisez un pinceau, délicatement.
  • Passez ensuite au ventilateur du CPU. Si vous avez un refroidissement par air, la poussière se loge en masse dans les ailettes du dissipateur et sur les pales du ventilateur. Démontez l’ensemble, et délogez la poussière du dissipateur à la bombe d’air sec. Pour les pales du ventilateur utilisez la brosse, le pinceau … de vieilles brosses à dents peuvent aussi faire l’affaire, ou des cotons-tiges. Les pales sont moins délicates que le PCB des cartes… frottez bien au besoin. Vous traiterez de la même manière tous les ventilateurs montés sur le PC. Démontez-les et nettoyez bien les pâles une à une.
  • Procédez de même pour la carte graphique. Si vous pouvez en démonter la ventilation (si la carte n’est plus sous garantie ou si vous êtes assez sûr de vous) faites-le et procédez comme avec le refroidissement du CPU (nettoyage du dissipateur et des ventilateurs). Prenez soin du PCB en le nettoyant (air sec et brosse antistatique uniquement).
  • Pour en finir avec le boîtier, n’oubliez pas un endroit où la poussière adore se loger : en façade, juste derrière la face avant du boîtier, s’il en a une. Il est important de démonter celle-ci pour arriver au châssis métallique proprement dit. La poussière qui entre par l’avant s’y accumule.

Traitement de choc pour l’alimentation!

L’alimentation est l’élément qui va nécessiter un traitement à part. Et un traitement souvent énergique. En effet, l’alimentation est un bloc fermé contenant de gros condensateurs, des résistances, des câbles. Un paradis pour la crasse. Et comme l’alimentation est fortement ventilée, la poussière y entre en bloc. Il faudra donc la nettoyer plus souvent que l’intérieur du châssis … Et plus encore que les composants du boîtier, les éléments de l’alimentation chauffent, beaucoup, et ont besoin d’une ventilation optimale. La gangue de crasse autour des éléments aura un impact direct sur la durée de vie de votre alimentation. Ce qui serait dommage, et ce d’autant plus qu’une alim, c’est facile à nettoyer. Il faut commencer par l’enlever complètement du boîtier. Par précaution, attendez quelques minutes avant de la nettoyer, pour que tous les composants soient refroidis et déchargés de leur charge électrique. Puis ouvrez son capot – ce dernier est fait pour être ouvert – il suffit de dévisser les quatre vis qui le maintiennent. Ensuite c’est encore la bombe d’air sec et la brosse antistatique qui vont officier, épaulées par l’aspirateur en embuscade. Attention, les alimentations collectent souvent beaucoup de poussière. Travaillez de préférence dans le garage, sur le balcon ou dehors. Faut-il monter un filtre anti-poussière sur un bloc d’alimentation ? La question est souvent posée. Certains le font, mais il faut bien veiller à ne mettre le filtre qu’en face d’une entrée d’air. Le placer face à une sortie accélérerait l’encrassage de l’alim, en emprisonnant encore plus de poussière dans le bloc !

Performances retrouvées

Une fois votre PC nettoyé, il retrouvera l’efficacité de son refroidissement d’origine. Le nettoyage n’est pas du tout un acte anodin. Il a un impact direct sur les performances de votre machine, un PC qui surchauffe peut ralentir en activant les sécurités limitant les fréquences des CPU et cartes graphiques et voir sa durée de vie limitée.
Pensez à passer par la case ménage une fois par an, au moins … et plus encore si votre bureau n’est pas un modèle de propreté.

Décrassez, dépoussiérez, faites briller votre PC!
Évaluez cet article
PARTAGER SUR
Ayoub Belkadi
Ayoub Belkadi est un consultant et Freelance SEO. Il optimise des sites web pour atteindre la première page de Google en utilisant le référencement naturel Whitehat SEO. Il concois aussi des sites web sous la platforme Wordpress 100% responsive.

Choisir une plateforme pour commenter :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Disqus
  • WordPress

LAISSER UNE RÉPONSE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.