Bien choisir ses lentilles de contact, c’est important

0
110
Bien choisir ses lentilles de contact, c’est important

Elles sont toutes différentes et corrigent tous les problèmes de vue. Mais pour être bien supportées, elles doivent être parfaitement adaptées à chacun.

Myopie, hypermétropie, astigmatisme, presbytie… Que vous ayez un seul de ces défauts visuels ou plusieurs à la fois, les lentilles n’ont pas qu’un intérêt esthétique. Leur principal atout ? Elles corrigent mieux la vue que des lunettes. Notamment parce qu’elles sont collées sur l’oeil, ce qui élargit notre champ de vision et nous procure davantage de confort à la périphérie du regard. Il faut, en revanche, un petit temps d’adaptation, qui peut varier d’un à quelques jours selon le problème à corriger, le contexte et l’âge du patient. Car, face aux nombreux modèles proposés sur le marché, bien choisir ses lentilles n’est pas une mince affaire.

Jetables : du pour et du contre

Comme pour tout le reste, l’heure est désormais au jetable. Notamment parce que l’entretien est plus facile, mais surtout parce que perdre l’une de ses lentilles n’est alors plus un drame. Ceux qui les portent au quotidien auront tendance à les prendre en mensuelles, car elles reviennent moins cher.
Si vous en portez seulement de temps à autre, comme pour aller faire du sport ou sortir en soirée, choisissez-les quotidiennes. Leur avantage ? Elles ne nécessitent aucun entretien et sont en général très bien tolérées. Attention, si vous choisissez cette option, pas question de les réutiliser le lendemain pour faire des économies. Fabriquées à partir d’un gel, elles risquent en effet de se déchirer facilement et de passer sous la paupière. Le non-respect des règles d’entretien qui s’appliquent aux lentilles favorisera, par ailleurs, les risques d’infection oculaire. En outre, sachez qu’il existe des lentilles dotées d’un filtre anti-UV. Elles ne remplacent évidemment pas les lunettes de soleil, mais peuvent s’avérer utiles dans certaines situations et en cas de rayonnement de faible intensité. Non teintées, elles permettent, par exemple, de protéger la cornée et contribuent à préserver son capital soleil, lors de la pratique d’un sport de plein air.

Souples ou semi-rigides

Les ophtalmologistes ont plutôt tendance à prescrire des lentilles souples aux personnes atteintes de myopie, aux presbytes et aux hypermétropes. Elles sont faciles à poser et existent dans un large choix de tailles pour s’adapter parfaitement à l’oeil de chacun.
Mais au bout d’une quinzaine d’années, il arrive que l’on devienne intolérant au matériau dans lequel elles sont fabriquées. Il faut alors passer aux lentilles semi-rigides, qui ont succédé aux lentilles dures et sont, bien sûr, plus confortables. Elles procurent souvent davantage d’inconfort au début, mais elles conviennent finalement beaucoup mieux
en cas de sécheresse oculaire.
L’astigmatisme sera aussi mieux corrigé qu’avec des lentilles souples, car elles écrasent davantage la surface de la cornée et gomment ainsi plus facilement ses défauts. Il existe également des lentilles semi-rigides à porter la nuit, qui remodèlent la couche superficielle de la cornée pendant le sommeil et permettent de voir la journée sans aucune correction.
Problèmes : mise au point en Australie, cette technique, appelée orthokératologie, est assez
coûteuse. Et il suffit d’arrêter de les porter quelques jours pour voir le défaut visuel resurgir !

Gare aux précautions d’usage

Quel que soit le type de lentilles choisi, on ne badine pas avec l’hygiène. Autrement dit, ne les manipulez qu’avec des mains parfaitement lavées au savon… que vous éviterez d’essuyer sur une serviette sale ! Pour les nettoyer, utilisez une solution spécialement prévue à cet effet.
Ne les passez jamais sous l’eau du robinet, ni dans l’eau minérale, pas plus que votre boîtier de rangement. Sachant qu’elles peuvent assécher les yeux fragiles, évitez, par ailleurs, de les porter plus d’une dizaine d’heures d’affilée. Vous avez des jetables en quotidiennes ? N’hésitez pas à en changer avant de ressortir le soir. Dans l’idéal, laissez également vos yeux respirer en portant des lunettes si vous repassez par la maison. Attention aussi en cas d’irritation, de rougeurs ou de picotements.
À la moindre alerte, il faut revenir au port des lunettes, sous peine de voir le problème empirer.
Au besoin, consultez votre ophtalmologiste avant de les remettre. Enfin, il est conseillé de ne pas se baigner avec.
Qu’il s’agisse de l’eau de mer ou de la piscine, cela favorise en effet les risques d’infection.

Et côté remboursement

Tout comme les lunettes, les lentilles de contact sont très mal prises en charge par l’Assurance maladie. Le remboursement ? À hauteur de 60 % seulement, sur la base d’un forfait annuel fixé à 39,48 euros par oeil.
Heureusement, la plupart des mutuelles prennent en charge le reste des frais. Beaucoup proposent même un forfait annuel d’une centaine d’euros pour ceux qui souhaitent porter des jetables.
Tout cela, bien sûr, en plus des lunettes, qui sont remboursées systématiquement, quel que soit le modèle de lentilles choisi.
Alors pour réaliser des économies, n’hésitez pas à passer par Internet. Lentillesmoinscheres.comOptique.e-leclerc.com… Il existe sur la Toile de nombreux sites fiables, qui vous enverront par voie postale exactement le même produit que votre opticien, mais souvent un peu moins cher.
Privilégiez les sites habilités par l’Assurance maladie, qui vous demanderont une copie de l’ordonnance et vous retourneront une feuille de soins pour vous faire rembourser.

Bien choisir ses lentilles de contact, c’est important
5 (100%) 5 votes
PARTAGER SUR
Asma Belkadi
Asma est une jeune blogueuse qui fait de plus en plus ses preuves dans le monde des influenceuses sur le Web. Passionnée depuis son enfance par la lecture et la rédaction. Elle possède maintenant Mojotic qui reflète ce qu'elle aime faire sur le Web.

Choisir une plateforme pour commenter :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Disqus
  • WordPress

LAISSER UNE RÉPONSE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.