Diabète, allergies, intolérances…Le petit déjeuner qu’il vous faut

0
90
Diabète, allergies, intolérances...Le petit déjeuner qu’il vous faut

Diabète, allergies, intolérances… Nous sommes parfois obligés de suivre un régime alimentaire particulier. Asma Helley vous explique ce qu’il faut mettre de bon matin dans son assiette.

Avoir une alimentation saine, ça change tout en matière de santé. Fruits et légumes, de préférence de saison et d’origine biologique, doivent constituer au moins 50 % de nos apports journaliers. Mieux vaut limiter les excès et, bien sûr, éviter au maximum les produits transformés proposés par l’industrie agroalimentaire.
Mais avoir les bons réflexes dès le petit déjeuner n’est pas toujours facile quand on suit un régime imposé. Voilà comment démarrer la journée du bon pied.

Intolérance au glutenpassez au muesli maison

Vous avez des problèmes digestifs dus au gluten ? Selon votre degré d’intolérance, il vous faut restreindre ou bannir tous les aliments contenant des céréales de votre alimentation. Pas facile quand on sait que nos petits déjeuners se composent souvent de pain et de viennoiseries ! Mieux vaut par ailleurs éviter les produits industriels transformés (pâte à tartiner, compotes…), qui peuvent aussi contenir des traces de gluten.
–> Sur la table : achetez des céréales estampillées « sans gluten » ou des flocons de maïs du type Frosties. Plus sain, élaborez votre propre recette de muesli à base de sarrasin et de maïs. Vous pourrez y ajouter un peu d’avoine en cas d’intolérance légère et, dans tous les cas, des fruits secs et des oléagineux, avant de mélanger le tout avec du lait ou du yaourt. Pensez aussi aux graines de lin broyées, qui sont riches en protéines végétales.

Risque de diabètevive le pain complet !

Si vous avez développé un diabète de type II ou que vous êtes dans une zone à risque, votre taux de sucre dans le sang doit rester modéré pour éviter complications cardiovasculaires et problèmes de vue. Mieux vaut donc bien gérer vos apports en sucre dès le réveil, mais aussi en amidon.
–> Sur la table : préférez les formules complètes aux féculents raffinés.
Autrement dit, pas de pain blanc ni de croissants ! Comme alternative aux céréales industrielles, souvent trop sucrées, offrez-vous un bol de muesli maison sans forcer sur les fruits secs.
Gare à ne pas ajouter trop de lait, car il accentue les phénomènes d’hypo et d’hyperglycémie. Vous aimez les fruits ? Préférez-les coupés en morceaux : ils contiennent plus de fibres que sous forme de jus, ce qui évite à l’organisme d’avoir l’impression d’absorber du sucre pur. Quant à la confiture, remplacez-la par des purées d’oléagineux purs (amandes, cacahuètes), disponibles au rayon bio.

Hypersensibilité au lactose : essayez les laits végétaux

Si vous digérez mal les produits laitiers, mais que vous avez peur de fragiliser votre squelette, ne vous forcez plus à en consommer. On trouve du calcium en quantité dans les légumes verts, les oléagineux et les légumineuses. En revanche, gare aux viennoiseries, car la plupart contiennent du beurre ou du lait. Même chose avec les céréales industrielles, dans lesquelles la caséine et le lactose peuvent être utilisés comme conservateurs.
–> Sur la table : remplacez le lait de vache par des boissons végétales. Lait d’amande, de sarrasin, de soja, de coco, d’avoine… Ils accompagnent très bien les céréales du petit déjeuner et s’intègrent sans problème dans les pâtisseries, que vous pourrez fabriquer maison. Beaucoup contiennent par ailleurs du calcium, grâce à des algues ajoutées au moment de la fabrication. Reportez-vous aux informations indiquées sur l’emballage, c’est forcément marqué dessus.

Régime sans selmisez sur les pains « spécifiques »

En France, à la différence d’autres pays, le petit déjeuner est traditionnellement à dominante sucrée. Pour la plupart d’entre nous, il n’est donc pas très difficile de se passer de jambon ou de fromage, à peine sorti du lit. Il n’empêche, le sel se cache partout, y compris dans les pains et des viennoiseries fabriqués par votre boulanger.
–> Sur la table : si vous êtes un adepte des tartines, privilégiez les pains dits « spécifiques », autrement dit sans sel (également sans gluten). On les trouve dans la plupart des magasins bio, en grande surface et désormais dans certaines boulangeries. Mais rien ne vous empêche de le faire vous-même, il n’y a rien de plus facile. Céréales, yaourts et fruits sont bien entendu conseillés pour équilibrer votre menu du matin.

Et quand on surveille sa ligne ?

Certes, vous avez tout le reste de la journée pour éliminer, mais ce n’est pas une raison pour manger n’importe quoi au petit déjeuner. Les céréales vous sont autorisées ? Préférez-les bio, car elles sont plus souvent sans sucres ajoutés. Méfiez-vous en revanche des formules allégées, qui contiennent en général beaucoup de graisse. Attention aussi aux recettes gourmandes (crueslis aux pépites de chocolat et/aux fruits déshydratés…), ce sont de véritables bombes caloriques. Si vous avez droit aux viennoiseries, sachez que tous ces délices sucrés ne se valent pas. Retenez qu’un croissant au beurre fait deux fois moins grossir qu’un chausson aux pommes ou un croissant aux amandes. Quant aux pains aux raisins ou au chocolat, ils se situent à mi-chemin. Ne prenez donc pas la mauvaise habitude d’en manger tous les matins.

Diabète, allergies, intolérances…Le petit déjeuner qu’il vous faut
Évaluez cet article
PARTAGER SUR
Asma Belkadi
Asma est une jeune blogueuse qui fait de plus en plus ses preuves dans le monde des influenceuses sur le Web. Passionnée depuis son enfance par la lecture et la rédaction. Elle possède maintenant Mojotic qui reflète ce qu'elle aime faire sur le Web.

Choisir une plateforme pour commenter :

  • Facebook
  • Google Plus
  • Disqus
  • WordPress

LAISSER UNE RÉPONSE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.